Journal d’une hippie : Le début d’un long voyage

Je ne suis pas une hippie

Voyager n’avait rien de nouveau pour moi. Je viens de 2 familles d’expat’, et mes parents m’ont toujours embarquée dans leurs valises. Petite, j’allais souvent en Italie rendre visite à la famille, et à 13 ans j’ai même voyagé au Sénégal, un joli cadeau que mon père m’a offert pour m’ouvrir les yeux sur le monde. A 20 ans, j’aillais vivre seule en Espagne grâce à Erasmus, à 23 je partais pour la première fois en sac à dos, à 24 je découvrais l’Amérique du Sud pour un mega road trip, et ainsi de suite. Le voyage fait partie de moi. Mais celui là était bien différent. Il ne s’agissait pas juste de découvrir de nouveaux paysages, une nouvelle langue ou prendre 8 kg grâce aux délicieuses spécialités locales, car j’allais apprendre autant de choses sur moi que sur le Pérou.


Octobre 2016.
Lima n’a rien de différent des autres…

Voir l’article original 2 012 mots de plus

Journal d’une hippie : Le jour où tout a commencé

Je ne suis pas une hippie

Il n’y a pas si longtemps, je suis passée de celle qui était abonnée à Kiko, à celle qui ne se maquille plus. Celle qui ne se couchait jamais avant 2h du mat’ est devenue celle qui dort en fonction du Soleil. Celle qui ne passait pas un repas sans Nutella a laissé place à celle qui ne jure que pas la naturopathie. Cette fille a remplacé de faire la fête par un besoin de méditer. Que s’est-il passé entre temps ? Je n’ai pas frôlé la mort, ni vécu une expérience traumatisante, j’ai une santé de fer et le seul traumatisme que j’aurai pu vivre à l’époque, c’est la fermeture du Promod le plus proche. Non, ce que j’ai vécu est bien plus simple, que ça. Certains appellent ça un « éveil spirituel », une prise conscience, ce qui est sur c’est qu’il y a eu un avant un après. Si je décide…

Voir l’article original 1 172 mots de plus